vendredi 25 avril 2014

Tierra de Amor

Bobino
12-20, rue de la Gaîté
75014 Paris
Tel : 08 2000 9000
Métro : Edgar Quinet / Gaîté

Spectacle de danses latines mis en scène par Isis Figaro
Assistée de Julio Garrido
Scénographie de Fanny Leborgne
Costumes du Studio Acapulco Paradiso et Antoine Saffray
Lumières de Samuel Aubron

L’histoire : Nina décide de confier son jeune fils à sa mère aux Antilles afin de tenter de trouver un ailleurs qui leur offrirait un avenir plus radieux. Dans le même temps, Carlos, un riche homme d’affaires argentin, quitte son pays pour changer de vie et se réaliser pleinement. Les deux personnages débarquent alors à Tierra de Amor, un pays rêvé où la population accueille à bras ouverts des hommes et des femmes venus d’horizons différents : Brésil, Cuba, Saint-Domingue, Afrique… Passionnés de danse, Nina et Carlos deviennent amis et partagent les moments festifs sur la place centrale de la ville où les exilés se réunissent et s’expriment à travers d’incandescentes et sensuelles chorégraphies.
Mais un jour, Nina reçoit de mauvaises nouvelles à propos de son fils…

Mon avis : Tierra de Amor est un spectacle de danse comme il en fleurit régulièrement sur les scènes, c'est-à-dire impeccable au niveau des chorégraphies, ce qui est un minimum. Donc, sur ce simple aspect il y a vraiment de quoi être comblé. D’autant que, grâce à un scénario établi en amont, les danses ne sont pas qu’antillaises ou caribéennes, mais elles s’étendent également à Cuba, à l’Argentine (ce qui permet un spectaculaire numéro de bolas), à l’Afrique. Du coup, l’éventail étant ainsi élargi, on adroit à toute une variété de couleurs et d’expressions corporelles. On passe, sans que cela choque (au
contraire) de la salsa au tango, du boléro au merengue, du cha-cha-cha eu reggaeton de la samba au gwo ka…


Car la force de ce spectacle, c’est qu’il nous raconte une histoire ; une histoire avec des personnages qui ont un destin à accomplir et auxquels on s’attache. Si bien que les danses, illustrant des situations, viennent également exprimer des sentiments… L’action se déroule dans une ville imaginaire, idéalisée, où se retrouvent des déracinés qui apprennent à se connaître, à s’estimer, à s’aimer. Avec son métissage humain et culturel, ce melting pot est chargé d’une véritable symbolique et diffuse un message de fraternité, de tolérance, et d’amour. C’est d’abord un hymne à la vie.


Isis Figaro, qui a conçu ce spectacle, qui en est l'âme, est visiblement habitée et missionnée par ce qu’elle a envie de faire passer à travers la danse. Et toute la troupe qu’elle a fédérée est toute entière à son image. Trois mots définissent ce show : générosité, émotion et, surtout, joie de vivre. Superbes physiques, beaux sourires, nombreux costumes tour à tout élégants, festifs ou chatoyants (en fonction de l’histoire), chacun donne le meilleur de lui-même. L’esprit de troupe est évident, il passe la rampe pour nous faire vivre un grand moment de partage. Ici, l’esthétique s’ajoute à la performance. C’est tellement huilé et maîtrisé que ça paraît facile, simple, alors qu’on imagine les heures de travail et de répétitions qu’il a fallu pour atteindre un tel degré d’excellence.


Tierra de Amor est un spectacle complet, dépaysant, coloré, dont on sort tonifié, heureux et avec au corps une irrépressible envie de danser…