vendredi 22 mars 2019

Le Graal des Humoristes "Histoire du Point Virgule"


Editions Riveneuve / Archimbaud
18 €

Sortie le 23 mars 2019

Une fois n’est pas coutume, je m’autorise sans vergogne à me livrer à une « auto-critique » pour évoquer la sortie de mon 21ème livre, Le Graal des Humoristes.
Surnommée à juste titre « La plus petite des grandes salles parisiennes », le Point Virgule a ouvert ses portes le 24 avril 1978. Ce local, qui était auparavant une menuiserie, a alors fait feu de tout bois en offrant ses planches aux humoristes en herbe. 40 ans plus tard, l’endroit est devenu mythique et son nom, un véritable label.


J’ai embrassé le métier de journaliste en 1986. Très vite, pour l’humoureux transi que je suis, le Point Virgule est devenu un de mes lieux de prédilection. Epoque bénie, car j’ai ainsi pu y assister aux tout débuts de Jean-Marie Bigard, Pierre Palmade, Chantal Ladesou, Jean-Jacques Devaux, Collier de Nouilles, Christophe Alévêque, Patrick Adler, Mathieu Madénian… J’ai été invité par Eddie Barclay à la toute première représentation d’Elie Kakou ; j’ai été témoin du premier show case de Panayotis… Je les ai toutes et tous interviewés. De jolies et durables relations humaines se sont forgées. J’ai eu le temps de connaître et d’apprécier Christian Varini, l’ange-gardien du lieu. J’ai même écrit des parodies pour Patrick Adler.
Et, comme tout le monde, je me retrouvais de l’autre côté de la rue Sainte-Croix de la Bretonnerie au Rendez-vous des Amis où Madame David nous accueillait avec une bienveillance toute maternelle.


Je nourris donc une tendresse toute particulière pour cette petite serre dont le terreau ô combien fertile a permis l’éclosion de la fine fleur du rire et au blé en herbe de germer en épis… phénomènes.
Ces 40 ans d’existence ont entraîné 40 entretiens. Je n’ai rencontré que de l’enthousiasme de la part de tous ceux qui ont été appelés à raconter leur relation avec ce théâtre, une relation qui s’apparente en fait à une très intense histoire d’amour. Ce livre est constitué de tranches de vie. Il décrit des parcours tant humains qu’artistiques.
S’il n’est question que de passion tout au long de cet ouvrage, il s’en dégage aussi une kyrielle de beaux sentiments comme la fraternité, l’humilité, le désintéressement ; et il fourmille d’anecdotes drôles et émouvantes.
En conclusion, le fil rouge qui relie ces 200 pages du Graal des Humoristes, c’est sa profonde humanité.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

M. Jouin,
Merci pour cet ouvrage très intéressant, agréable à lire un peu à la manière d’un dictionnaire avec de multiples entrées.

yanmaneee a dit…

jordan shoes
yeezy boost 350 v2
off white
kd 11
nike air huarache
jordan shoes
hermes belts for men
jordan retro
off white
off white clothing

toosoun a dit…

my site gucci dolabuy this link gucci replica Get More Info replica designer backpacks