samedi 4 juillet 2009

Manu Joucla et Eric Massot s'engagent


Petit Théâtre des Glaces
37, rue du Faubourg du Temple
75010 Paris
Tel : 01 48 03 11 36
Métro : République / Goncourt

Ecrit et joué par Eric Massot et Manu Joucla
Mis en scène par Pascal Serieix

Ma note : 7,5/10

Le propos : En ces temps moroses de crise financière où tout espoir est vain, deux hommes, Eric Massot et Manu Joucla, ont décidé de s’engager ! S’engager contre la misère… sexuelle, pour la faillite des actionnaires, contre l’écologie, pour la solitude des personnes âgées… Bon… Ils n’ont pas forcément tout compris, mais une chose est sûre : ils s’engagent à s’engager… quand même !!!

Mon avis : Après les « Nous c’est Nous », voici les « Deux c’est Eux ». Les deux ? Eric Massot et Manu Joucla, bien sûr ! Et les deux font la paire…turbation au Petit Palais des Glaces en les faisant réfléchir, les glaces… et les spectateurs aussi par la même occasion. Car en s’engageant, ainsi qu’ils l’annoncent sur leur affiche, nos deux larrons n’y vont pas avec le dos de la cuillère et ils y vont à fond dans l’audace la plus téméraire. Sinon dans les idées – faut quand même pas pousser -, du moins dans la gestuelle.

Ils nous font une entrée tonitruante, façon stars du hard rock. Bon, d’accord, c’est sur du Trust ! Mais finalement, c’est en phase qu’ils nous annoncent de l’engagement, il va sûrement y avoir de l’antisocial dans leur spectacle. Et ben voui, y’en a, et plein de l’antisocial : en gros, ils sont contre les Gilbert (ce qui, vu mon prénom, m’a fait les prendre en grippe dès le début), ils sont contre les femmes (ils leur préfèrent les poupées gonflables type Amanda), ils n’aiment guère les animaux, et les mouches en particulier, ils n’aiment pas les vieux (mais ceux-ci le leur rendent bien), ils abhorrent les banquiers (ce qui n’est pas très glorieux à l’heure actuelle), ils sont contre les interdits (des vrais rebelles, je vous dis), contre la défonce (les portes ouvertes…), contre les étrangers (spécialement les Maliens et les Japonais), contre les comédies musicales et enfin, contre les journalistes…

Très honnêtement, Massot et Joucla ont troussé là un spectacle qui tient vachement bien la route, ou plutôt la scène. Ils se partagent les personnages en fonction de leurs qualités spécifiques, Manu Joucla tenant plus le rôle d’un Monsieur Loyal pendant que son acolyte, remarquable mime et facétieux bruiteur, se livre à moult pitreries et métamorphoses (en mouche, en caméléon, en vieillard, en toute une galerie de vedettes de cabaret…). Ils enchaînent les numéros à toute vitesse, on n’a pas le temps de zapper, ni même, parfois, de reposer nos zygomatiques. Ils campent des situations que l’on a l’impression d’avoir déjà vécues mais qui sont si finement observées qu’elles nous font nous tordre de rire (le guichetier d’une banque et son directeur, la sortie d’une boîte de nuit, les films d’horreur…). Le duo est parfaitement huilé, hyper complémentaire ; ils le prouvent entre autres avec une parodie confondante de mimétisme de Chevallier et Laspalès.
Ils créent également des personnages qui auraient le mérite de passer à la postérité, comme le vieillard, comme Transformo, le roi du cabaret, et, surtout, comme l’irrésistible Mouleburno, danseur étoile échappé de la troupe de Béjart dont la plastique affûtée fait tomber ces dames en pâmoison, troublant aussi quelques messieurs qui laissent langoureusement échapper quelques murmures approbateurs…

Bref, Massot et Joucla s’engagent à nous faire rire, à nous détendre, à oublier nos soucis pendant une heure et demie… Mission réussie. Par moment même on rate quelques répliques parce que certaines personnes rient aux éclats. Mais ça, on ne peut pas le leur reprocher. Bien au contraire. Et comme en plus la salle est parfaitement climatisée, on n’est perturbé par aucune nuisance. Duy coup, on n’a qu’aà se laisser aller et s’amuser de bon cœur avec ces deux sympathiques hurluberlus.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Je n'ai pas aime cet spectacle. Trop leger, humour facil. Les acteurs sont bon techniquement mais le senario des sketch est faible...

bsk a dit…

C'est un très bon spectable, qui malheureusement est une copie quasi conforme de leur précédent il y a 4 ans.
Je m'attendais à du changement, de l'évolution... Les quelques changement apportés sont trop faible... Dommage sachant que j'apprécie énormément ces 2 comiques !!

A quand le retour de Françoise Moisie !?